Sir Arthur Conan Doyle, Agatha Christie, James Ellroy… Nombreux sont les auteurs de romans policiers à utiliser cette expression, généralement utilisée en français dans les textes étrangers. Mais que veut-elle dire ?

Trouvée ! via GIPHY

L’origine du terme

Si l’on ne sait pas très bien qui a inventé l’expression, on attribue en revanche sa popularisation à Alexandre Dumas, le célèbre auteur des Trois mousquetaires. L’expression a vu le jour dans un roman historique publié pour la 1re fois en 1854 : Les Mohicans de Paris. Une intrigue policière s’y déroule, au cours de laquelle on peut lire cette déclaration de l’enquêteur :

« il faut toujours se défier de la femme. […] Alors, cherchons la femme ! Évidemment une femme a trempé dans le crime ; à quel degré, je l’ignore ; mais une femme doit jouer un rôle quelconque dans ce drame mystérieux. Vous ne voyez, dites-vous, aucune femme, auprès d’elle ; moi, je n’y vois que des femmes : maîtresses, sous-maîtresses, amies de pension, femme de chambre… »

Autrement dit, la source de tout problème impliquant un homme est susceptible de provenir d’une femme, la femme pouvant constituer la faiblesse de l’homme. Une vision qui n’avantage ni la femme (détournant l’homme du droit chemin, tout comme Ève dans la Genèse), ni l’homme (trop faible pour résister à ses désirs), mais qui collait bien à l’esprit de l’époque.

Le terme sera d’ailleurs réutilisé quelques années plus tard, en 1876, dans une lettre aux députés de l’assemblée nationale réclamant la possibilité du divorce : « à côté de tous les crimes, il y a la femme, cherchez la femme et vous trouverez le coupable ».

Dans les polars et ailleurs

Comme nous l’avons indiqué en introduction, « cherchez la femme » est un terme repris dans de nombreux polars, dont nous n’allons pas dresser la liste exhaustive. Dans la plupart des cas, c’est le détective ou l’enquêteur qui met les autres personnages sur cette piste lorsque l’enquête piétine.

Cherchez la femme, Bucky. Remember that.

James Ellroy, The black dahlia

Plus récemment, dans la série télévisée Sherlock adaptée par la BBC, le terme est repris par Mycroft Holmes (le frère de Sherlock) dans l’épisode de Noël The abominable bride.

Sherlock cherchez la femme

Les Simpson ont également fait un clin d’oeil à l’expression dans l’épisode Viva Ned Flanders (saison 10), où Homer ironise sur la foi chrétienne de Ned, en l’appelant « Churchy la femme ».

Enfin, les jeux vidéos ne sont pas en reste, puisque le personnage de Fatale (Widowmaker dans sa version anglophone) prononce cette phrase dans le jeu.

« Cherchez la femme » est donc désormais une phrase bien installée dans la culture populaire : n’hésitez pas à compléter nos propos en commentaires !