Qui a dit que les polars étaient toujours sombres et lugubres ? Certainement ceux qui ne connaissent pas encore le polar humoristique ! Le principe est simple : allier roman policier et humour.

Suspense et humour dans le même livre

L’humour dans les polars n’est pas tout à fait nouveau : Sherlock Holmes et Hercules Poirot en contiennent quelques notes, conformément à l’humour de nos voisins anglais.

Basil Rathbone dans Sherlock Holmes

Pour transformer un polar ordinaire en un polar drôle, certaines ficelles marchent très bien : proposer un héro un peu zinzin ou carrément extravagant, des dialogues aiguisés, des situations absurdes et déjantées… L’humour noir n’ayant pas le monopole du roman policier, tout est permis !

Pour ce qui est du dosage, cela dépend des goûts : certains sont déçus lorsque l’humour prend le dessus sur l’ambiance policière, tandis que d’autres sont séduits par un équilibre audacieux entre humour et suspense.

 

Quelques auteurs de référence

Côté français, trois auteurs se démarquent. Pour commencer, on peut citer Charles Exbrayat, connu notamment pour son personnage d’Imogène McCarthery, une cinquantenaire écossaise aussi loufoque que patriotique, dont les aventures furent adaptées d’abord à la télévision, puis au cinéma sous les traits de Catherine Frot.

Avec sa série des San-Antonio, Frédéric Dard n’est pas en reste. Aux personnages hauts en couleur de l’écrivain s’ajoute un style d’écriture chargé de jeux de mots, de contrepèteries et de mots tout simplement inventés.

Enfin, Fred Kassak est également reconnu dans le domaine, notamment pour ses romans On n’enterre pas le dimanche ou encore Nocturne pour assassin.

De nombreux auteurs étrangers manient également très bien humour et enquête policière : on pense notamment à l’américain Donald E. Westlake, et à l’argentin Carlos Salem pour ne citer qu’eux !